Le MPD a confirmé que l’Officier Kyle DeFreytag est mort par suicide, quelques heures après que le département ait confirmé que l’Officier Gunther Hashida est mort par suicide. Tous deux ont défendu le Capitole le 6 janvier.

NDLR : On vous a traduit l’autre article ici. Ok, deux en un jour ? Comment quelqu’un a-t-il pu accepter cette histoire de la mafia mediatique ? C’est incroyable. Et le plus fou, c’est que les comunistes diront : « Oui, la journée a été très traumatisante ! »

AUTEUR

MIKE VALERIO

CATEGORIES

POSTÉ LE

2 août 2021

SOURCE

WUSA 9

WASHINGTON – Quatre agents des forces de l’ordre qui sont intervenus lors de l’insurrection du Capitole sont maintenant morts par suicide, un bilan qui a doublé lundi, après que la Metropolitan Police a confirmé que deux des agents du département qui sont intervenus le 6 janvier se sont récemment donné la mort.

L’agent Kyle DeFreytag servait dans le 5e district de la ville et se trouvait au Capitole pour faire respecter les violations du couvre-feu, a confirmé la police métropolitaine. Le chef Robert J. Contee III a envoyé un message aux forces de police pour les informer de la mort de DeFreytag le mois dernier.

« Je vous écris pour vous faire part de la tragique nouvelle que l’agent Kyle DeFreytag du 5e district a été retrouvé décédé hier soir », a écrit Contee dans un message adressé au service à la mi-juillet. « C’est une nouvelle incroyablement dure pour nous tous, et pour ceux qui le connaissaient le mieux ».

La confirmation du décès de DeFreytag est intervenue quelques heures après qu’une porte-parole du MPD ait annoncé que l’officier Gunther Hashida avait été retrouvé mort à son domicile jeudi dernier. Hashida, qui a rejoint le département en mai 2003, était plus récemment affecté à l’équipe d’intervention d’urgence du département.

Selon sa notice nécrologique, publiée par le salon funéraire Mountcastle Turch de Dale City, en Virginie, Hashida aurait eu 44 ans ce jeudi.

En janvier, la police du Capitole a annoncé que l’officier Howard « Howie » Liebengood, 51 ans, s’était donné la mort. Liebengood était un vétéran de 15 ans de l’USCP et le fils de l’ancien sergent d’armes du Sénat Howard Liebengood Sr.

Quelques semaines plus tard, un deuxième agent qui était intervenu au Capitole, l’agent Jeffrey Smith du MPD, s’est suicidé. Le décès de Smith a été annoncé par le chef Contee alors qu’il s’adressait à une session à huis clos de la commission des crédits de la Chambre des représentants.

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi (D-Calif.), a publié une déclaration lundi après-midi, qualifiant Hashida de héros qui a risqué sa vie pour « notre démocratie même ».

« L’officier Hashida était un héros, qui a risqué sa vie pour sauver notre Capitole, la communauté du Congrès et notre démocratie même. Tous les Américains lui sont redevables pour sa grande bravoure et son patriotisme le 6 janvier et tout au long de son service désintéressé.

« Que la vie de l’officier Hashida soit une inspiration pour tous à protéger notre pays et notre démocratie. Et qu’il soit réconfortant pour la famille de l’officier Hashida que tant de personnes pleurent leur perte et prient pour eux en ce triste moment. »

Le lendemain de l’émeute, l’agent de police du Capitole Brian Sicknick est décédé des suites de multiples accidents vasculaires cérébraux subis après avoir défendu le Capitole.

Le 6 janvier, des centaines d’agents sont intervenus au Capitole des États-Unis pour défendre le bâtiment contre des milliers de partisans de l’ancien président Donald Trump. Les partisans étaient là pour tenter de perturber la certification des votes du collège électoral. Plus de 140 agents ont été blessés en défendant les membres du Congrès, dont au moins 65 agents du MPD.