La première audience dans le cadre du procès civil intenté à New York au Prince Andrew par Virginia Roberts Giuffre, l’accusatrice de Jeffrey Epstein, a été fixée à la mi-septembre.

AUTEUR

BEN FEUERHERD

CATEGORIES

POSTÉ LE

12 août 2021

SOURCE

New York Post

Le juge Lewis Kaplan, du tribunal fédéral de Manhattan, a fixé la conférence téléphonique au 13 septembre à 16 heures.

Dans l’ordonnance, Kaplan a écrit que les avocats de Giuffre devraient être prêts à discuter de l’état d’avancement de l’assignation du Prince Andrew, à moins qu’il n’ait engagé un avocat et répondu à la plainte d’ici là.

Il n’est pas clair si Andrew et Giuffre seront tenus de participer à l’appel.

Giuffre a intenté un procès au duc d’York en début de semaine, affirmant avoir été abusée par le prince au moins trois fois lorsqu’elle avait 17 ans.

Les abus ont eu lieu dans la somptueuse demeure de l’Upper East Side d’Epstein, sur son île privée des Caraïbes et dans un appartement londonien appartenant à l’accusée Ghislaine Maxwell, selon la plainte.

Dans chaque cas, Giuffre affirme que Maxwell et Epstein lui ont ordonné de se livrer à des actes sexuels avec le prince, un associé de longue date des deux hommes. Elle a également « craint la mort » si elle désobéissait à leurs ordres, selon la plainte.

Pendant les abus à New York, une autre victime a également été agressée par Andrew, selon la plainte.

« Au cours de cette rencontre, Maxwell a forcé la plaignante, un enfant, et une autre victime à s’asseoir sur les genoux du prince Andrew pendant que celui-ci la touchait. Pendant sa visite à New York, le Prince Andrew a forcé la plaignante à se livrer à des actes sexuels contre sa volonté », indique la plainte.

Andrew n’a pas commenté la plainte mais a longtemps nié tout acte répréhensible.

Maxwell attend son procès dans le district sud de New York pour une série d’accusations de crimes sexuels pour avoir prétendument procuré des filles mineures à Epstein pour qu’il en abuse au début des années 2000 et dans les années 1990.

Elle a plaidé non coupable et son procès est prévu pour l’automne.