Le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis (R), a dévoilé un ensemble de centres d’anticorps monoclonaux pour aider à la lutte contre la recrudescence des cas de COVID-19 dans l’État.

NDLR : Question : Qui d’autre a utilisé Regeneron ? Réponse : Trump. La mafia mediatique va perdre la tête dans 3,2,1…

AUTEUR

OLAFIMIHAN OSHIN

CATEGORIES

POSTÉ LE

12 août 2021

SOURCE

The Hill

Dans une déclaration faite jeudi, DeSantis a indiqué que l’État avait ouvert un centre d’anticorps monoclonaux à Jacksonville, précisant que les responsables de l’État étudieraient la possibilité d’ajouter d’autres sites à long terme en dehors de Jacksonville.

Un anticorps monoclonal est un traitement qui peut aider à empêcher le virus COVID-19 de se fixer aux cellules humaines hôtes. Le personnel médical peut fournir ce traitement aux patients âgés de 12 ans ou plus, selon le communiqué de presse.

« Les traitements par anticorps monoclonaux tels que Regeneron ont eu un impact majeur pour prévenir les hospitalisations & sauver des vies », a écrit DeSantis dans un tweet. « Nous utilisons des équipes de spécialistes des anticorps monoclonaux pour apporter le traitement directement à nos populations vulnérables dans les établissements de soins de longue durée. »

Cette nouvelle mesure intervient alors que la Floride est devenue l’épicentre de la récente vague de cas de COVID-19 aux États-Unis, le variante delta hautement contagieusx frappant durement les personnes non vaccinées.

NDLR : Oh les vilains non vaccinés…

DeSantis s’est opposé à la création de nouvelles restrictions concernant le COVID et s’oppose aux districts scolaires de l’État en ce qui concerne la mise en place de masques obligatoires pour les enfants.

Selon les données de l’université John Hopkins, 51 % des Floridiens sont entièrement vaccinés.

NDLR : Mais bien sur !! 51% de vaccines en Floride, et je suis la reine d’Angleterre.