Les élections ont des conséquences. Les élections volées ont des conséquences importantes.

NDLR : Regardez ce mouvement de la part de Pelosi afin de changer à jamais l’Amérique en un État marxiste raté. Pelosi avec le changement de règles montre à quel point le parti democrate est divisé alors qu’il est censé avoir le contrôle. C’est un parti fracturé qui s’en sort à peine. Elle n’a pas le choix pour continuer a pousser l’agenda du great reset du Forum Economique Mondial.

C’est un parti fracturé qui s’en sort à peine. 7 000 milliards de dollars, c’est probablement ce dont l’etat profond immediatement a besoin pour continuer a se battre, etant donne que toutes les autres sources de financement sont taries.

AUTEUR

JIM HOFT

CATEGORIES

POSTÉ LE

24 août 2021

SOURCE

The Gateway Pundit

Tard dans la nuit de lundi à mardi, Nancy Pelosi a changé les règles de la Chambre des représentants pour faire passer en force le nouvel accord vert insensé de 3,5 billions de dollars qui transformera à jamais l’Amérique en un autre État marxiste en faillite.

Le projet de loi sur les dépenses de 3 500 milliards de dollars s’ajoute au projet de loi sur les infrastructures de 1 500 milliards de dollars présenté par le Sénat après que 19 sénateurs du GOP aient voté pour le projet de loi sur les infrastructures.

Ce projet de loi changera l’Amérique pour toujours et mettra le pays en faillite pour des générations.

Le Conservative Treehouse a rapporté :

Au moment où vous lisez ces lignes, Nancy Pelosi a réuni son groupe de direction pendant la nuit pour modifier les règles de la Chambre afin de permettre l’adoption du projet de loi de dépenses de 3,5 billions de dollars du Green New Deal sous les auspices de l' »infrastructure ».

Ce projet de loi sur les dépenses de 3 500 milliards de dollars s’ajoute au projet de loi sur les infrastructures de 1 500 milliards de dollars présenté par le Sénat et… elle utilise le projet de loi budgétaire de 2 000 milliards de dollars comme support pour une manœuvre habile de type « Deem and Pass » (NDLR : « Juger et Passer »).

Comme nous l’avons déjà vu, Pelosi est en train de modifier le règlement de la Chambre des représentants afin de procéder à un vote unique sur la proposition de budget actuelle, qui comprendra une disposition « Deem and Pass » ajoutant le paquet de dépenses du Green New Deal de 3 500 milliards de dollars.

En votant pour l’adoption du projet de loi budgétaire omnibus, tous les membres de la Chambre voteront également pour autoriser l’adoption des 3 500 milliards de dollars supplémentaires du GND.

Cela signifie qu’un seul vote permet d’adopter cet énorme projet d’ingénierie sociale avec plus de 5 500 milliards de dollars de dépenses dans un seul projet de loi. Ensuite, la Chambre votera séparément sur le projet de loi du Sénat pour ajouter 1 500 milliards de dollars supplémentaires, ce qui portera le total des dépenses de la Chambre avant son départ à un énorme 7 000 milliards de dollars, changeant à jamais le paysage américain.

Après plusieurs heures de discussion et de conférence avec un groupe de 10 démocrates « modérés » dirigé par le représentant du New Jersey Josh Gottheimer, peu avant 1h00 ET, Pelosi a renvoyé les démocrates de la Chambre chez eux en s’engageant à terminer les changements de règles et à préparer un vote aujourd’hui, mardi. La Chambre se réunira à nouveau à midi et les votes auront lieu.

Si vous souhaitez creuser, vous pouvez lire la suite ici.