MANHATTAN, NY- Selon certaines informations, le Metropolitan Correctional Center (MCC), où Jeffrey Epstein a été retrouvé mort, a été fermé par le Département de la Justice (DOJ).

AUTEUR

JENNA CURREN

CATEGORIES

POSTÉ LE

29 août 2021

SOURCE

Law Enforcement Today

La fermeture serait temporaire, le temps que le Conseil des prisons fédérales (BOP) s’efforce de réparer la prison afin d’en faire un environnement plus “sûr” pour les détenus. La décision de fermeture intervient quelques semaines seulement après la visite de la prison par Lisa O. Monaco, procureur général adjoint.

Après avoir constaté de visu l’état de la prison et son fonctionnement, elle a décidé de la fermer. Sa population actuelle de 233 détenus, dont la plupart sont en attente de jugement, sera transférée dans d’autres établissements.

Au fil des ans, la prison a accueilli d’autres grands criminels, dont “El Chapo” Guzman, le baron mexicain de la drogue, et John Gotti, le patron de la famille criminelle Gambino. Le jeudi 26 août, une porte-parole du DOJ a déclaré :

“Que le ministère était déterminé à faire en sorte que chaque établissement du système pénitentiaire fédéral soit non seulement sûr et sécurisé, mais qu’il fournisse également aux personnes détenues les ressources et les programmes dont elles ont besoin pour réussir leur retour dans la société après avoir purgé leur peine.”

Et, dans le cadre de cet effort, le BOP a :

“Évalué les mesures nécessaires pour améliorer les conditions au MCC et dans un effort pour les résoudre aussi rapidement et efficacement que possible, le département a décidé de fermer la prison au moins temporairement, jusqu’à ce que ces questions soient résolues.”

Le BOP n’a pas précisé où les autres détenus seraient transférés, mais les établissements potentiels comprennent le Metropolitan Detention Center (MDC) de Brooklyn et la prison fédérale d’Otisville.

David Patton, l’avocat en chef de Federal Defenders of New York, qui représente des milliers de détenus indigents dans les cinq arrondissements, a déclaré que le MCC était une “honte de longue date”, ajoutant :

“C’est exigu, sombre et insalubre. Le bâtiment tombe en ruine. La pénurie chronique de personnel médical signifie que les gens souffrent pendant de longues périodes lorsqu’ils ont des problèmes médicaux urgents.”

Un juge fédéral partant à la retraite s’est également plaint récemment des conditions des deux établissements fédéraux. En avril, la juge Colleen McMahon du tribunal fédéral de district de Manhattan, qui venait de quitter ses fonctions de juge en chef, a déclaré lors de la condamnation d’un accusé :

“Au cours des cinq années où j’ai été juge en chef de ce tribunal, la chose qui m’a rendue le plus folle a été mon incapacité totale et absolue à faire quoi que ce soit de significatif concernant les conditions du M.C.C., en particulier au M.C.C. ainsi qu’au M.D.C.”.

Elle a déclaré qu’ils étaient “dirigés par des crétins” et a ajouté :

“Il n’y a pas de continuité, il n’y a pas de leadership, il n’y a pas de capacité à faire quoi que ce soit. Ils vont de crise en crise, du trafic d’armes à Jeffrey Epstein”.

Le New York Post a rapporté que les deux anciens agents de correction qui étaient censés surveiller Epstein, ont ensuite plaidé coupable d’avoir falsifié des documents la nuit où Epstein s’est suicidé. Les agents ont évité la prison grâce à un accord avec les procureurs fédéraux.

En décembre 2020, un ancien agent de correction du MCC a été condamné à trois ans après avoir plaidé coupable d’avoir abusé d’un détenu alors qu’il travaillait dans l’établissement. Colin Akparanta, 43 ans, était accusé d’avoir abusé de sept femmes dans l’établissement, mais il a plaidé coupable pour un seul chef d’accusation.