Le président Donald Trump vient de lâcher une nouvelle qui fait l’effet d’une bombe sur la question de l’intégrité des élections en prédisant que les autorités vont « décertifier » l’élection présidentielle de 2020.

AUTEUR

GRACE SALDANA

CATEGORIES

POSTÉ LE

10 septembre 2021

SOURCE

RBSN

Discutant des conséquences de l’élection « truquée », Trump a déclaré à Jim Hoft, fondateur de The Gateway Pundit, lors d’une interview vendredi après-midi : « Je crois vraiment qu’ils vont décertifier l’élection. »

« Ils savent que c’était truqué », a-t-il ajouté après une semaine de rapports accablants faisant état de vastes irrégularités électorales dans le comté de Maricopa.

Abordant le rapport de vérification des votes en Arizona publié par Liz Harris, qui affirme que le nombre de votes « perdus » recensés dans le comté de Maricopa est de 173 104, soit l’équivalent de près de trois stades Sun Devil, elle a déclaré lors d’une interview dans l’émission « War Room » de Steve Bannon cette semaine. « 2,5 fois ce stade est le nombre de personnes dans le comté de Maricopa dont les votes ont été perdus ».

En plus des votes manquants, le rapport a également identifié 96 389 votes « fantômes » qui sont décrits comme des « votes par correspondance qui n’ont probablement pas pu être exprimés physiquement par l’électeur auquel le vote était enregistré », en raison de changements d’adresse.

« Ces électeurs n’avaient pas d’adresse postale secondaire et étaient soit inconnus des résidents qui vivaient à leur adresse de vote depuis septembre 2020, soit connus mais confirmés comme n’ayant pas vécu à la résidence depuis avant l’élection, et souvent n’y ayant pas vécu depuis de nombreuses années. »

Le nombre combiné de votes « perdus » et « fantômes », ainsi que de nombreux autres votes inexacts découverts par les scrutateurs, porte le total des écarts de vote à 269 493 – et cela pour un seul comté de l’État d’Arizona.

Trump a qualifié Liz Harris de « patriote » pour ses découvertes, faisant l’éloge du rapport qui fait état de centaines de milliers de votes « perdus » ou « fantômes ».

En ce qui concerne l’Arizona, Trump a ajouté : « J’ai perdu de justesse, mais nous étions largement en tête », et quelqu’un « devra poser la question à Fox » au sujet de leur curieux appel précoce à l’Arizona en faveur de Biden.