Les données gouvernementales ont révélé qu’en septembre, 70 % des décès dus au COVID-19, tant en Suède qu’au Royaume-Uni, concernaient des personnes “entièrement vaccinées”.

AUTEUR

JIM HOFT

CATEGORIES

POSTÉ LE

27 octobre 2021

SOURCE

The Gateway Pundit

Selon le journal suédois Svenska Dagbladet, l’Agence suédoise de la santé publique a indiqué que 70 % des décès dus au Covid 19 concernaient des personnes “entièrement vaccinées” entre le 1er et le 24 septembre. Le pays a enregistré environ 130 cas mortels de Covid pendant cette période.

LifeSiteNews a rapporté :

Les raisons possibles de la hausse du nombre de décès chez les personnes vaccinées sont les suivantes : “cela fait maintenant un certain temps que les plus anciens ont été vaccinés, la couverture vaccinale a augmenté, les restrictions ont été assouplies et la souche Delta a pris le dessus”, a déclaré au journal le chercheur en microbiologie Farshid Jalalvand.

Cependant, le nombre de décès en Suède s’est effondré après que les autorités sanitaires ont assoupli les restrictions au début du mois de juin, et pratiquement aucun décès dû au COVID n’a été signalé dans le pays scandinave en juillet et août. Les décès ont recommencé à augmenter à la mi-septembre, alors que près de 75 % des Suédois de plus de 16 ans étaient “totalement vaccinés”.

Malgré la campagne de vaccination de masse menée par la Suède, la récente flambée des infections a entraîné le plus grand nombre de cas de COVID-19 chez les résidents suédois de maisons de retraite depuis février.

L’Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) a publié le 7 octobre un rapport de surveillance du vaccin COVID-19 qui montre que la plupart des décès dus au COVID-19 au Royaume-Uni se situaient parmi les personnes “entièrement vaccinées”, tout comme la plupart des hospitalisations en septembre.

LifeSiteNews poursuit :

Entre le 6 septembre et le 3 octobre, 70 % des cas mortels de COVID sont survenus chez des personnes entièrement vaccinées, selon les données de l’UKHSA, avec 2 281 décès chez les personnes “entièrement vaccinées” et seulement 611 chez les personnes non vaccinées dans les 28 jours suivant un test positif. Les personnes partiellement vaccinées ont enregistré 98 décès.

Les décès dus au COVID-19 chez les Britanniques “entièrement vaccinés” représentent une augmentation spectaculaire par rapport au mois d’août, a observé The Exposé. Le mois dernier, Public Health England avait signalé 600 décès dus au coronavirus dans la population non vaccinée entre le 9 août et le 5 septembre et 1 659 dans la population doublement vaccinée.

Les derniers chiffres de l’UKSHA montrent également que les patients vaccinés ont dominé les hospitalisations liées au COVID-19. 3 910 personnes “totalement vaccinées” ont été admises à l’hôpital pour le COVID entre le 6 septembre et le 3 octobre, contre environ 2 400 patients non vaccinés. Les personnes totalement ou partiellement vaccinées ont représenté ensemble environ 64 % du total des hospitalisations liées au COVID.

D’autres pays occidentaux ont vu une augmentation des cas et des décès chez les personnes “entièrement vaccinées”, y compris les États-Unis. The Gateway Pundit a précédemment rapporté L’ancien directeur du CDC Robert Redfield a affirmé que plus de 40 % des personnes décédées du coronavirus de Wuhan dans l’État du Maryland au cours des 6 à 8 dernières semaines étaient entièrement vaccinées.