Les choses ne semblent pas se dérouler comme prévu pour Ghislaine Maxwell alors qu’elle passe par la sélection du jury, en route vers un procès où elle est accusée d’avoir préparé des jeunes filles mineures à être abusées sexuellement par le défunt Jeffrey Epstein.

AUTEUR

TYLER DURDEN

CATEGORIES

POSTÉ LE

11 novembre 2021

SOURCE

ZeroHedge

Mercredi, Maxwell a perdu une demande d’exclusion du témoignage d’un psychologue qui a étudié le “grooming” (le conditionnement)  des victimes de crimes sexuels, a rapporté Reuters.

La psychologue, Lisa Rocchio, sera appelée à témoigner par les procureurs. Elle est spécialisée dans le “traitement des patients ayant subi des abus sexuels”.

Jeffrey Pagliuca, un avocat de Maxwell, a déclaré que la défense “a l’intention de mettre en doute la crédibilité des témoins en raison d’éventuels antécédents de toxicomanie ou de manquements à l’obligation de divulguer rapidement leurs accusations contre Maxwell”, écrit Reuters.

Rocchio a déclaré cette semaine lors d’une audience que les femmes plus jeunes sont susceptibles de révéler des abus sexuels plus tard dans leur vie et que, si de fausses allégations se produisent, elles sont très minoritaires.

Les avocats de Maxwell ont fait valoir que le témoignage de Rocchio devrait être irrecevable parce qu’il est “basé principalement sur son expérience personnelle en tant que praticienne et qu’il manque de fondement scientifique”, selon le rapport.

La défense prévoit d’appeler ses propres experts pour montrer que les allégations contre Maxwell n’ont “aucun soutien dans la communauté scientifique”.

La juge de district américaine Alison Nathan a ensuite décidé d’autoriser le témoignage de Rocchio.

La sélection du jury est presque terminée et le procès devrait commencer vers le 29 novembre au tribunal fédéral de Manhattan.