Jeffrey Epstein et Ghisliane Maxwell géraient une mystérieuse société appelée TerraMar qui poussait l’ONU à délivrer des passeports pour l’océan, citait comme base une propriété de Manhattan appartenant aux Rothschild, et était financée par la Fondation Clinton.

Publication originale le 09/07/2020.

NDLR : Le proces Maxwell est l’occasion de se pencher de nouveau sur cette societe obscure, TerraMar.. Nous verrons si le proces fait resurgir ce sujet sur le devant de la scene. En tout cas, c’est drôle que Maxwell ait récemment demandé l’immunité à l’ONU. Ont-ils délivré des passeports maritimes ? Utilisent-ils le droit de l’amirauté pour se cacher dans les océans tout en nous maltraitant sur terre ?

Si vous souhaitez creuser apres avoir lu l’article ci-dessous, nous vous parlions des liens entre la famille Maxwell et le Mossad en details ici sur Telegram.

AUTEUR

BAXTER DMITRY

CATEGORIES

POSTÉ LE

30 novembre 2021

SOURCE

News Punch

De plus en plus de détails émergent de l’obscurité et sont révélés au grand jour après l’arrestation, attendue depuis longtemps, de Ghislaine Maxwell le 2 juin 2020.

La femme célèbre pour son attachement à Jeffrey Epstein, un trafiquant sexuel d’enfants condamné, s’avère être un peu plus le cerveau que ce que l’on pensait.

Ses relations immobilières et ses opérations sous-marines ne sont pas typiques, et sa quête effrénée pour que l’ONU délivre des « passeports pour l’océan » est tout simplement étrange. Son histoire familiale à elle seule la place dans une catégorie supérieure à la plupart des autres élites internationales.

La mystérieuse société TerraMar de Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell, qui a fermé définitivement ses portes six jours seulement après l’arrestation d’Epstein, semble lier une grande partie de tout cela.

Après son arrestation ce mois-ci pour des crimes de trafic sexuel d’enfants, de multiples plaignants l’ont reliée à des réseaux pédophiles et de trafic d’êtres humains très évolués. Après la mort de Robert Maxwell, son père, elle s’est installée en 1991 dans une propriété de Manhattan appartenant à Lynn Foreseter de Rothschild, dont le mari est le méga-banquier britannique Evelyn Robert de Rothschild. Cette propriété est également répertoriée comme étant la base de TerraMar.

Le projet TerraMar est une entreprise à but non lucratif que Ghislaine Maxwell a créée en 2012. Jeffrey Epstein et divers autres financiers de haut rang ont financé l’entreprise.

L’entreprise se décrivait comme un groupe de conservation des océans, mais elle a été fermée en 2019 en raison de crimes de trafic sexuel découlant de l’arrestation d’Epstein. Ce n’est que six jours après la mise en détention de Jeffrey Epstein que la société a annoncé qu’elle fermait définitivement ses portes.

TerraMar n’a pas duré longtemps, mais sa courte existence a été marquée par des activités suspectes.

L’entreprise a bénéficié du soutien immédiat d’organisations mondialistes, dont la Fondation Clinton. Maxwell a assisté à de nombreuses réunions des Nations Unies (ONU) et a même pris la parole au conseil en tant que fondateur de TerraMar. Ghislaine et un autre homme du conseil d’administration de la société, Scott Borgerson, ont pris la parole à Washington DC lors d’un événement spécial parrainé par le Council on Foreign Relations.

Isabelle et Christine Maxwell

Ghislaine Maxwell a 7 frères et sœurs vivants. Deux sœurs jumelles, Christine et Isabelle Maxwell, jouent également un rôle important dans le gouvernement américain. De manière suspecte, il existe également des liens avec le Mossad. La dynastie familiale de Robert Maxwell, qui était un empire médiatique et un député britannique très corrompu, semble avoir des gens partout.

Les deux sœurs jumelles sont à l’origine de divers logiciels qui traitent toutes les bases de données de renseignement de la CIA, de la DIA et de la DEA. Elle s’appelait Magellan, mais a été rachetée plus tard et rebaptisée Excite. Elles ont créé un logiciel utilisé pour identifier le blanchiment et le trafic d’argent. Les informations financières des entreprises privées sont mises en danger. Les puissances étrangères ne devraient pas être autorisées à avoir la mainmise sur des données essentielles. Le logiciel prend des sources de données multiformat et se connecte au National Counterterrorism Center et compare avec le Department of Homeland Security, la CIA, la NSA et le Pentagone. Il est impossible de savoir si des portes dérobées ou des vulnérabilités ont été intégrées au programme.

Après l’aventure Magellan, Isabel est devenue PDG de Commtouch, une société de messagerie de haute technologie basée en Israël. Elle reste impliquée dans le monde du développement de logiciels. Selon les commentaires de la société, Commtouch a fait appel à Isabel pour son incarnation de la culture d’entreprise israélienne. Isabel a décrit l’entreprise en disant : « Elle est cohésive, innovante, disciplinée ».

Le public s’est élevé contre les procureurs qui ont négligé de mettre Maxwell en détention plus tôt. Les crimes de Maxwell sont bien connus du public, mais le SDNY n’a pas déposé de plainte. Un récent remaniement a forcé Geoffrey Berman à quitter son poste de procureur des États-Unis pour le district. Geoffrey a refusé de quitter ses fonctions pendant un certain temps avant d’être finalement licencié par le procureur général Bill Barr. Selon les spéculations, Berman aurait pu protéger Maxwell et ralentir le déroulement de l’affaire Epstein.

Le célèbre Epstein s’est « suicidé » en août 2019. Sa mort a été très suspecte. Beaucoup affirment qu’il a été assassiné pour protéger ceux sur qui il avait des secrets. Les caméras de sécurité de la cellule dans laquelle il se trouvait fonctionnaient mal et les gardiens ont négligé de le surveiller, même après avoir entendu des cris. Quelques jours seulement après avoir été brutalement attaqué par un codétenu, il a survécu de justesse. Le système pénitentiaire n’a pas su empêcher cette attaque et semble même l’avoir laissée se produire.