Un scientifique britannique révèle une analyse de données qui fait l’effet d’une bombe : Il suit des lots de Pfizer, Moderna et Janssen et constate que « …certains lots sont 50 fois pires que d’autres »