La nouvelle règle, qui entrera en vigueur le 1er février, s’appliquera aux déplacements au sein de l’Union européenne, bien que l’organe exécutif de l’Union recommande aux États membres de l’appliquer également au niveau national.

NDLR : Encore une autre theorie du complot…

AUTEUR

AFP, REUTERS

CATEGORIES

POSTÉ LE

22 décembre 2021

SOURCE

DW

La Commission européenne a annoncé mardi que les certificats de vaccination COVID dans l’Union européenne ne seraient plus valables que pendant neuf mois sans injection de rappel.

Cette décision intervient alors que les pays européens s’efforcent d’obtenir davantage de doses de vaccin dans un contexte de recrudescence des cas de COVID et de propagation d’un nouveau variant hautement transmissible, Omicron.

Annonçant cette décision, la Commission européenne a déclaré qu’une période de validité harmonisée pour les passeports de vaccination COVID « est une nécessité pour une libre circulation sûre et une coordination au niveau européen. »

Quelles sont les nouvelles règles de l’UE en matière de passeport-vaccin ?

La nouvelle règle concerne les voyages à l’intérieur de l’Union européenne, mais la Commission a déclaré dans un communiqué qu’elle recommandait aux pays de l’UE de l’appliquer également au niveau national afin « d’offrir des certitudes aux voyageurs et de réduire les perturbations ».

Il est recommandé aux résidents de l’UE de recevoir une injection de rappel au plus tard six mois après avoir été complètement vaccinés. Mais le certificat sera valable pendant trois mois supplémentaires, à titre de délai de grâce, pour garantir l’accès aux doses de rappel, a ajouté la Commission.

La validité du passeport vaccinal COVID après une injection de rappel sera prolongée sans limite, a déclaré un fonctionnaire de l’UE à l’agence de presse Reuters, invoquant le manque de preuves scientifiques sur la durée de la protection conférée par le rappel.

La Commission a également introduit une nouvelle règle pour l’enregistrement de la dose de rappel dans les passeports vaccinaux. Une dose de rappel faisant suite à une vaccination complète à deux doses doit être enregistrée comme « 3/3 » dans le certificat. Une vaccination à dose unique suivie d’un rappel doit porter la mention « 2/1 ».

La règle peut être bloquée par une majorité qualifiée des gouvernements de l’UE ou une majorité simple des membres du Parlement européen. Toutefois, les responsables estiment qu’elle bénéficie d’un soutien suffisant.

Selon la Commission, 807 millions de certificats de vaccination COVID ont été délivrés dans l’UE jusqu’à présent.

L’Europe s’empresse d’endiguer une nouvelle vague de COVID

Certains pays de l’UE ont déjà annoncé des mesures similaires.

En France, les adultes dont le vaccin date de plus de six mois n’auront plus accès à la carte nationale COVID sans injection de rappel. Cette décision entrera en vigueur le 15 janvier. Les Pays-Bas ont également fait part de leur intention de prendre des mesures similaires.

Le Portugal, l’Irlande, Chypre, la Lettonie, l’Italie, la Grèce et l’Autriche ont également adopté des mesures d’urgence obligeant les voyageurs européens, même vaccinés, à subir un test de dépistage du coronavirus avant leur départ ou à se mettre en quarantaine à leur arrivée.