L’Amérique savait que ça allait arriver depuis longtemps. Les démocrates doivent avoir une peur bleue. Facebook et Twitter et probablement un peu inquiets, aussi.

NDLR : Date de lancement officielle de la plateforme le 21 Fevrier 2022 ! Un peu plus d’info techniques ici.

AUTEUR

JOHNNY SALVATORE

CATEGORIES

POSTÉ LE

7 janvier 2022

SOURCE

Trending Politics

Lors du jour des Présidents (allez comprendre) (NDLR : Le 21 Fevrier est traditionnellement le « jour des Presidents » aux USA), le réseau social TRUTH de Donald Trump va faire ses débuts.

Préparez-vous, les amis.

Voici le scoop, de Yahoo News via Reuters :

La nouvelle entreprise médiatique de l’ancien président Donald Trump prévoit de lancer son application de médias sociaux Truth Social le 21 février, selon un listing de l’App Store d’Apple Inc.

TRUTH Social, l’alternative à Twitter du Trump Media & Technology Group (TMTG), est disponible en pré-commande avant d’être mise en ligne le jour férié du Presidents’ Day aux États-Unis.

Suite :

Semblable à Twitter, l’application offre des fonctionnalités permettant de suivre d’autres personnes et des sujets tendances, selon des photos de démonstration. Son message équivalent à un tweet sera baptisé « truth » (NDLR : truth = verite en Francais).

Le lancement de l’application interviendrait 13 mois après que Facebook et Twitter de Meta Platforms Inc. ont banni Donald Trump pour avoir encouragé ses partisans à participer à l’attaque du 6 janvier contre le Capitole américain, sur la base d’allégations non fondées de fraude généralisée lors de l’élection présidentielle de 2020.

Vers la fin de la présidence Trump, un certain nombre de réseaux de médias sociaux ont commencé à explorer des moyens de réduire la capacité du commandant en chef à communiquer avec la nation, y compris des interdictions totales de compte sur des plateformes telles que Facebook et Twitter.

Depuis, Twitter a réaffirmé que l’interdiction de Donald Trump était permanente, tandis que Facebook a déclaré que son statut faisait l’objet d’un examen permanent.

Peu de temps après, cependant, Facebook a fait un pas de plus vers l’annulation pure et simple de Trump, en interdisant tout ce qui est considéré comme « dans la voix de Donald Trump ».

De Fox News :

Facebook a retiré la vidéo d’une interview de l’ancien président Trump réalisée par sa belle-fille Lara Trump, affirmant que tout contenu « dans la voix de Donald Trump » serait supprimé de la plateforme de médias sociaux.

Facebook a définitivement banni l’ancien président de sa plateforme en janvier après l’émeute du Capitole.

Mardi, Lara Trump, une collaboratrice de Fox News, a publié sur Instagram une image d’elle assise en face de son beau-père, exhortant ses followers à « nous rejoindre ce soir ! »

Qu’est-ce qu’un milliard de dollars pour un multimilliardaire ? Probablement rien.

Mais qu’est-ce qu’un milliard de dollars pour un homme avec un ego de la taille de celui de Trump ? Probablement beaucoup.

Ceci étant dit, le POTUS dûment élu ne s’est pas soucié de perdre de l’argent. Il n’est pas stupide.

Il savait dans quoi il s’engageait lorsqu’il a déclaré sa candidature en 2015.

Mais perdre un milliard de dollars, c’est ce qui peut arriver quand on ne prend pas de salaire et qu’on ne fait pas d’affaires pendant quatre ans.

De USA Today :

WASHINGTON – La présidence semble avoir coûté à Donald Trump plus d’un milliard de dollars en richesse.

Selon le magazine Forbes, Donald Trump a perdu près de 300 places dans le classement des milliardaires au cours de sa présidence. Sa fortune estimée est passée de 3,5 milliards de dollars à 2,4 milliards de dollars au cours de son mandat de quatre ans.

[…]

C’est tout de même suffisant pour occuper la 1 299e place sur la nouvelle liste des milliardaires du magazine, contre la 1 001e place l’année dernière.

La liste est dominée par une cible politique fréquente de Trump : Jeff Bezos, propriétaire d’Amazon et du Washington Post, dont la fortune s’élève à 177 milliards de dollars.