L’ancienne compagne de Jeffrey Epstein a été condamnée il y a plusieurs semaines pour divers chefs d’accusation de trafic sexuel.

NDLR : Pourquoi seulement huit ? Est-ce qu’elle va juste lacher le nom de huit « fusibles » qui vont sauter afin de continuer a proteger le reste du reseau ? Ou bien va-t-elle lacher de 8 gros bonnets afin de reduire sa sentence au maximum ? Affaire a suivre…

AUTEUR

SOPHIE MANN

CATEGORIES

POSTÉ LE

19 janvier 2022

SOURCE

Just The News

Ghislaine Maxwell, condamnée pour trafic sexuel, fait part de son intention de mettre fin à la bataille juridique qu’elle mène pour protéger les noms de huit hommes – « John Does » – accusés d’avoir eu des relations sexuelles avec les jeunes filles mineures qu’elle leur a procurées, elle-même et son défunt petit ami Jeffrey Epstein.

NDLR : dans les proces aux US, le nom des personnes qui doivent rester confidentiels est remplace par « John Doe » pour un homme, et « Jane Doe » pour une femme.

L’un des avocats de Maxwell aurait écrit une lettre à la juge fédérale Loretta Preska pour lui dire que sa cliente abandonnait son combat pour protéger les noms des huit hommes cités dans un procès civil contre Maxwell intenté par Virginia Giuffre, l’accusatrice du Prince Andrew.

La lettre, adressée le jour même de l’annonce de la poursuite contre Andrew, se lit comme suit : « Après un examen attentif des objections détaillées soumises par les non-parties 17, 53, 54, 55, 73, 93 et 151, l’avocat de Ghislaine Maxwell écrit pour informer la Cour qu’elle ne souhaite pas répondre à ces objections ».

Maxwell a été reconnue coupable le mois dernier de cinq des six chefs d’accusation de trafic sexuel de mineurs, à l’issue d’un procès de plusieurs semaines à New York.

Maxwell attend sa sentence, et son projet de citer des noms est considéré comme une tentative d’obtenir une peine plus courte derrière les barreaux.