Sept projets de loi essentiels pour l’intégrité des élections ont été adoptés lundi par les républicains de la commission gouvernementale du Sénat de l’Arizona.

NDLR : Ca avance, lentement mais surement… L’image d’illustration pour cet article (ci-dessous) vous montre le nouveau prototype de bulletin de vote en Arizona.

AUTEUR

JORDAN CONRADSON

CATEGORIES

POSTÉ LE

26 janvier 2022

SOURCE

The Gateway Pundit

L‘audit de l’Arizona a permis de découvrir des preuves de plus de 700 000 irrégularités sur les bulletins de vote et sur des violations de la loi survenues lors de l’élection présidentielle de 2020, et le corps législatif de l’Arizona s’efforce de sécuriser les élections de 2022 et au-delà. De nombreux membres de l’assemblée législative cherchent à rappeler les électeurs frauduleux des élections présidentielles et vice-présidentielles de 2020 au cours de cette session.

L’audit est toujours en cours, mais le Sénat de l’Arizona a fourni au procureur général de l’Arizona, Mark Brnovich, il y a quatre mois, des preuves de fraude susceptibles de modifier les élections. L’Arizona attend avec impatience les résultats de son enquête criminelle.

Le Gateway Pundit a fait état de l’appel à l’action quelques jours avant que la commission gouvernementale n’examine douze projets de loi, dont huit ont été adoptés et vont maintenant être soumis au Sénat après des auditions supplémentaires.

Après le reportage de The Gateway Pundit sur la réunion, les patriotes ont rempli la salle pour montrer leur soutien à l’intégrité des élections et demander à s’exprimer sur les nouveaux projets de loi proposés.

Les toutes nouvelles mesures de sécurité électorale ont été applaudies à tout rompre. Les participants à la réunion ont été invités à faire des « mains de jazz » (NDLR : lever les maisn et les tourner) au lieu d’applaudir pour maintenir l’ordre dans la salle de réunion.

Kari Lake, candidat au poste de gouverneur de l’Arizona soutenu par Trump, était également présente pour parler d’un projet de loi.

Lundi, la commission du gouvernement du Sénat a voté en faveur des projets de loi SB1008, SB1009, SB1012, SB1013, SB1054, SB1119, SB1120 et SB1133.

Sept projets de loi ont été adoptés en se concentrant sur les élections. Les autres projets de loi ont été reprogrammés pour le comité en raison du manque de temps.

Les lois nouvellement adoptées couvrent les marges de recomptage, ajoutent des mesures de fraude monétaire aux bulletins de vote, rendent les images des bulletins de vote publiques, empêchent les élections par courrier et combattent les électeurs illégaux utilisant l’échappatoire « fédéral seulement« .

Les républicains de cette commission étaient plus nombreux que les démocrates (4 contre 3), et chaque projet de loi a été adopté selon la ligne du parti. Les démocrates n’ont pas voté pour une seule mesure d’intégrité électorale.

S’ils sont adoptés dans leur intégralité, les projets de loi SB1119 et SB1120 mettront les images des bulletins de vote à la disposition des électeurs et exigeront que les bulletins de vote soient imprimés avec des contre-mesures contre la fraude électorale. Ces projets de loi sont conçus pour rendre les élections totalement transparentes, avec une trace vérifiable des bulletins de vote sécurisés.

The Gateway Pundit a fait état de ces mesures d’intégrité électorale dévoilées par Mark Finchem, représentant de l’Arizona et candidat au poste de secrétaire d’État soutenu par Trump.

Le chef de la majorité du Sénat de l’Arizona, Sonny Borrelli, a présenté ces projets de loi au Sénat.

Les bulletins de vote ne contiennent pas les informations personnelles des électeurs, et ils resteront anonymes mais accessibles au public pendant la période de conservation des dossiers de 22 mois en vertu du SB1119. « Nous votons en privé, mais nous comptons en public, et votre bulletin de vote est un document public, et il devrait être rendu aussi transparent », a déclaré le sénateur d’État de l’Arizona Sonny Borrelli.

La candidate au poste de gouverneur, Kari Lake, a également commenté ce projet de loi en déclarant :

Lake : Je vais être sur le [prochain] bulletin de vote, et je suis inquiete que ce qui est arrivé au président Trump arrive à moi et à d’autres, démocrates et républicains. Et je vous exhorte à soutenir ce projet de loi et tout autre projet de loi qui consoliderait nos élections.

SB11120 exigera que les comtés utilisent des bulletins de vote standardisés avec 19 caractéristiques de sécurité différentes, y compris un design holographique et des filigranes. Les nouveaux bulletins seront également dotés de codes QR qui permettront aux électeurs de suivre leur vote à l’aide d’un smartphone.

Le projet de loi normalisera les bulletins de vote et facilitera la vérification du vote.

L’audit du comté de Maricopa mené par le Sénat de l’Arizona a découvert que le comté a utilisé dix types de papier différents pour l’élection de 2020. Les bulletins de vote devraient être standardisés de manière à ne pas pouvoir être reproduits.

Le coût estimé est d’à peine 25 cents par bulletin de vote.

Les démocrates ont voté contre ces projets de loi en invoquant des problèmes de bande passante et de prix.

Des élections libres et équitables n’ont pas de prix.