« Fauci finance plus d’expériences HFT (Human Fetal Tissue = Tissu Fœtal Humain) sur les animaux que quiconque aux États-Unis », selon le White Coat Waste Project.

NDLR : Lentement mais surement, le trafic international de foetus qui se cache derriere la facade de l’avortement fait surface… Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter notre serie d’articles disponible ici : https://actuintel.com/category/avortement

AUTEUR

NATALIA MITTELSTADT

CATEGORIES

POSTÉ LE

7 février 2022

SOURCE

Just The News

👉👉👉 Rejoignez-nous sur Telegram : https://t.me/actuintel

Selon un rapport du White Coat Waste Project, le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID), que dirige le Dr Anthony Fauci, finance environ 80 % des expériences du National Institutes of Health (NIH) financées par les contribuables et utilisant des parties de bébés à naître.

« Le NIH finance activement pour plus de 27 millions de dollars de recherches approuvées pour l’utilisation de tissus fœtaux humains, également connus sous le nom de HFT », explique le rapport, et 21,6 millions de dollars de ce montant proviennent du NIAID. Cependant, plus de 88 millions de dollars est le montant total que le NIH prévoit de dépenser pour des expériences HFT cette année.

Les expériences HFT financées par le NIAID sont réalisées sur des animaux, comme des souris auxquelles on a « implanté des morceaux de moelle osseuse, de foie et de thymus de fœtus pour que leur corps imite le système immunitaire humain », selon une enquête du White Coat Waste Project.

La nouvelle analyse du projet « révèle que Fauci finance plus d’expériences de HFT sur les animaux que quiconque aux États-Unis ».

Une autre expérience HFT financée par Fauci comprenait la création de « rongeurs humanisés » à l’Université de Pittsburgh, selon The Daily Wire.

Les chercheurs de l’université ont greffé le cuir chevelu de bébés humains sur des rongeurs pour une expérience d’immunologie, car ils étudiaient la réponse humaine à une infection de la peau.