Tous les media mainstream, les politiques et les fact-checkers sont vent debout contre l’information selon laquelle il y a des laboratoires biologiques Americains en Ukraine. Pourtant cette theorie est confirmee par le journal N1 qui est affilie a CNN pour le Sud-Est de l’Europe. On vous presente les information ci-dessous. Le fil principal provient d’un fil twitter, auquel on a combine des information complementaires.

A lire egalement :

AUTEUR

ACTU INTEL

CATEGORIES

POSTÉ LE

28 février 2022

SOURCE

Actu Intel

👉👉👉 Rejoignez-nous sur Telegram : https://t.me/actuintel

Il y a donc une nouvelle massive en provenance de l’ambassade de Russie en Bosnie-Herzégovine ! L’ambassade russe affirme que « les États-Unis ont rempli l’Ukraine de laboratoires biologiques », et accuse les États-Unis de produire des armes biologiques !

Voici la traduction de l’article :

L’ambassade de Russie en Bosnie accuse les États-Unis de vouloir détruire génétiquement les Russes

L’ambassade de Russie en Bosnie a déclaré dimanche que la vidéo de l’ambassade américaine concernant l’invasion russe en Ukraine était « pathétique » et que « les Américains mentent car il n’y a pas d’invasion » en Ukraine.

« Comme d’habitude, les Américains mentent. Parce qu’il n’y a pas d' »invasion ». Au lieu de cela, il y a une opération militaire spéciale pour démilitariser et dénazifier le régime ukrainien. Démilitarisation – parce que ce sont les États-Unis qui étaient derrière le pompage de la bande criminelle avec des armes, qui a détruit de façon barbare la population civile de Donetsk et de Lougansk, y compris des enfants « , a déclaré l’ambassade de Russie.

Ils ont également accusé les États-Unis de « remplir l’Ukraine de biolabs, qui ont été – très probablement – utilisés pour étudier les méthodes de destruction du peuple russe au niveau génétique. »

« Dénazification – parce que les États-Unis sont ceux qui ont encouragé les tactiques et la stratégie néo-nazies des Banderas de Kiev, en empêchant essentiellement l’Ukraine, en tant que partie à l’accord de Minsk, de remplir ses obligations », disent-ils.

Ils accusent également Washington « d’interférer avec le dialogue au sein de la Bosnie-Herzégovine, de dresser les peuples constitutifs les uns contre les autres et de s’opposer à l’abolition du protectorat étranger anachronique représenté par le Bureau du Haut Représentant. »

« Dans le même temps, il pousse ‘prudemment’ cette Bosnie-Herzégovine dans l’Union européenne afin de l’utiliser – comme le Kosovo – comme ‘fusible’ contre son adversaire géopolitique, c’est-à-dire l’UE. C’est vrai, même si, à la lumière de la solidarité imaginaire actuelle entre l’Amérique et l’Europe « sur le cas ukrainien », une telle déclaration peut sembler excessive. Mais le moment de vérité viendra. Les États-Unis ne sont pas un « ami avéré », mais un prédateur expérimenté qui, sans hésiter, abandonnera ses alliés à leur sort si la queue des États-Unis est pincée. Les exemples, dans ce cas, sont superflus », a déclaré l’ambassade de Russie.

Ils ont ensuite traduit l’acronyme USA par « États-Unis d’anxiété ».

« C’est l’anxiété, et nous ajouterions un mensonge, que les États-Unis apportent au monde », a conclu l’ambassade.

Article publié le 27/02/2022.

Avant que quelqu’un ne mette en doute la source, ceci provient de la filiale de CNN pour l’Europe du Sud-Est, N1info, vérifiée sur Twitter (verification bleue a cote du nom du compte).

Il s’agit d’un média européen officiel, qui rapporte le mécontentement de la Russie à l’égard des laboratoires américains en Ukraine. Vous pouvez egalement confirmer par vous meme les references de ce media ici sur Wikipedia : https://en.m.wikipedia.org/wiki/N1_(TV_channel)

Alors, qu’est-ce que cela signifie en gros ? Cela signifie que les frappes aériennes russes en Ukraine n’avaient rien à voir avec l’Ukraine, mais plutôt avec les ACTIFS AMÉRICAINS en Ukraine !

Cela signifie que cette « guerre » est BEAUCOUP plus importante que l’Ukraine. C’est une escarmouche avec les États-Unis d’Amérique.

Cela signifie que les Russes viennent d’entrer en guerre contre un mandataire américain et de neutraliser les moyens des États-Unis et de l’OTAN. Ces attaques sont une accusation directe des États-Unis de créer des armes biologiques près de la frontière russe.

Poutine s’est exprimé publiquement à ce sujet pendant des années : « Le conseiller de Vladimir Poutine affirme que les États-Unis développent des armes biologiques près de la Russie« .

Maintenant, pensez à une image encore plus grande. Pensez à la seule chose qui a contrôlé le monde ces deux dernières années. Comment le C19 a-t-il joué un rôle ?

Voici le PDG de Moderna sur Fox, admettant que le virus venait d’un labo, après qu’on ait trouvé LEUR Séquence génique brevetée dans le C19…

Et voici le brevet de la séquence génique de Moderna (lien vers le PDF) :

Êtes-vous capable de faire la connexion ?

  • Le C19 vient d’un laboratoire
  • Le laboratoire et les recherches ont été financés par les NIH américains.
  • Poutine accuse les États-Unis de créer des armes biologiques à sa frontière.
  • Poutine bombarde les laboratoires américains près de sa frontière.

Poutine essaie d’empêcher les États-Unis de « libérer » une autre arme biologique.

On peut dire que c’était accidentel ou intentionnel. Quoi qu’il en soit, les Russes ne veulent pas que les USA aient des laboratoires biologiques à leur frontière, car les USA ont prouvé qu’ils étaient soit.. :

  • soit qu’ils sont incompétents ou imprudents pour laisser sortir une arme biologique.

ou

  • diaboliques/malveillants et ont intentionnellement libéré une arme biologique.

Quoi qu’il en soit, Poutine ne veut pas que les États-Unis s’approchent de leur frontière avec des recherches biologiques, et a neutralisé une menace légitime pour son peuple.

Maintenant, réfléchissez à une image encore plus grande ; pourquoi les médias ont fait passer cette réalité pour de la « désinformation russe » ?

PARCE QUE CELA PROUVE QUE LES USA ONT CRÉÉ LE C19.

Au minimum, une superpuissance mondiale nous accuse d’avoir créé et diffusé une arme biologique, et a des raisons de croire que nous pourrions recommencer.

Pensez aux ramifications de cela. Pensez à la raison pour laquelle les médias et Biden continuent de dépeindre Poutine comme un dictateur visqueux.

Demandez-vous pourquoi les vérificateurs de faits (fact-checkers) affirment qu’il n’y a pas de laboratoires américains en Ukraine. Demandez-vous pourquoi l’ambassade américaine a retiré tous ses documents sur nos laboratoires biologiques en Ukraine… Le 26/02/2022, l’ambassade des États-Unis en Ukraine a retire tous les documents relatifs au laboratoire d’armes biologiques en Ukraine de son site web. Ils etaient sur cette page : https://ua.usembassy.gov/embassy/kyiv/sections-offices/defense-threat-reduction-office/biological-threat-reduction-program/

La bonne nouvelle est qu’ils sont toujours archivés :

  • https://web.archive.org/web/20170130193016/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-kharkiv-eng.pdf
  • https://web.archive.org/web/20170221125752/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-dnipropetrovsk-eng.pdf
  • https://web.archive.org/web/20210506053014/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-vinnitsa-eng.pdf
  • https://web.archive.org/web/20170221125752/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-dnipropetrovsk-eng.pdf
  • https://web.archive.org/web/20170207122550/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-kherson-fact-sheet-eng.pdf
  • https://web.archive.org/web/20170223011502/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-ternopil-fact-sheet-eng.pdf
  • https://web.archive.org/web/20170208032526/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-zakarpatska-fact-sheet-eng.pdf
  • https://web.archive.org/web/20170208032526/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-zakarpatska-fact-sheet-eng.pdf
  • https://web.archive.org/web/20170202040923/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-lviv-dl-eng.pdf
  • https://web.archive.org/web/20170201004446/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-lviv-rdvl-eng.pdf
  • https://web.archive.org/web/20161230143004/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-eidss.pdf
  • https://web.archive.org/web/20210506212717/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-pathogen-asset-control.pdf
  • https://web.archive.org/web/20170207153023/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/dtro-dnipropetrovsk-rdvl_eng.pdf
  • https://web.archive.org/web/20170211022339/https://photos.state.gov/libraries/ukraine/895/pdf/kiev-ivm-fact-sheet-eng.pdf

Ces laboratoires sont gérés conjointement par l’EcoHealth Alliance de Fauci et la rumeur veut que l’ensemble de l’opération militaire russe consiste actuellement, de manière officieuse, à sécuriser et/ou à détruire ces laboratoires et à rassembler des preuves.

Ils peuvent essayer tant qu’ils veulent, mais toutes les preuves montrent que les États-Unis ont créé le C19, et la Russie n’est pas contente :

Ce sont les memes techniques qu’ils ont utilise pour le C19 : tout ce qui ne correspond pas au narratif officiel est FAUX !

Une fois que le chat est sorti du sac, le reste des dominos tombe. L’ensemble du récit du C19 est décimé. La réalité est que le gouvernement américain a libéré une arme biologique connue sous le nom de C19.

Les amis, ce n’est pas le début de la 3e guerre mondiale, les États-Unis l’ont initiée il y a deux ans… dans un laboratoire biologique à Wuhan, en Chine.

Pour finir, si on superpose la carte des conflits (en date du 24/02/2022) avec les etoiles, et la carte des laboratoires biologiques avec les ronds colores, on peut voir que ca correspond ! Il y a un leger ecart car la source des donnees differe entre les 2 cartes

Pour etre complet sur ce sujet, s’il est vrai que ces laboratoires ont été détruits, la communauté OSINT finira par le découvrir. Ou bien des anons le feront et la communauté OSINT essaiera de démystifier l’affaire et finira par prouver que les anons ont raison. Dans tous les cas, la vérité ne sera pas cachée longtemps. Dès que des images satellites haute résolution sans couverture nuageuse ou des images SAR haute résolution seront publiées, ces sites seront faciles à voir.

À moins que… ils n’aient pas été détruits, mais plutôt pillés et désactivés d’une manière ou d’une autre. Etant donné leur emplacement très urbain, c’est une possibilité réelle.