Paul déclare : « Aucune personne ne devrait avoir l’autorité unilatérale de prendre des décisions pour des millions d’Américains ».

NDLR : Au fait, où est Fauci ?

AUTEUR

JESSICA CHASMAR

CATEGORIES

POSTÉ LE

14 mars 2022

SOURCE

Fox News

👉👉👉 Rejoignez-nous sur Telegram : https://t.me/actuintel

Le sénateur Rand Paul, R-Ky, a présenté lundi un amendement visant à supprimer le poste du Dr Anthony Fauci en tant que directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) et à le décentraliser, afin qu’aucune personne ne puisse agir comme « dictateur en chef » au nom de la santé publique, a déclaré le sénateur.

L’amendement de Paul réorganiserait le NIAID en le divisant en trois instituts de recherche nationaux distincts, ayant chacun leur propre directeur, notamment l’Institut national des maladies allergiques, l’Institut national des maladies infectieuses et l’Institut national des maladies immunologiques.

« Nous avons beaucoup appris au cours des deux dernières années, mais une leçon en particulier est que personne ne devrait être considéré comme un ‘dictateur en chef' », a déclaré Paul dans une déclaration annonçant l’amendement. « Aucune personne ne devrait avoir l’autorité unilatérale de prendre des décisions pour des millions d’Américains ».

« Cela permettra de responsabiliser et de superviser un poste financé par les contribuables qui a largement abusé de son pouvoir, et qui a été responsable de nombreux échecs et de la désinformation pendant la pandémie de COVID-19 », a-t-il déclaré.

Chacun des trois instituts proposés par Paul serait dirigé par un directeur nommé par le président et confirmé par le Sénat pour un mandat de 5 ans.

« Je suis médecin depuis plus de 33 ans », a écrit Paul dans un article publié lundi pour Fox News Digital. « Au cours de toutes mes années d’études et de pratique de la médecine, je n’avais jamais rencontré quelqu’un ayant le culot de se proclamer ‘la science‘ et de dépeindre toute personne s’opposant à lui comme ‘attaquant la science’. C’est-à-dire jusqu’à ce que le Dr Fauci devienne le dictateur en chef du COVID ».

« La plus grande leçon que nous avons apprise au cours des deux dernières années est que personne ne devrait avoir autant de pouvoir incontrôlé », a-t-il écrit. « Et mon amendement, qui sera voté cette semaine, obligera enfin à rendre des comptes et à renvoyer le Dr Fauci. »