La guerre de la Russie contre l’Ukraine déclenchera un nouvel « ordre mondial » qui fera entrer la mondialisation dans une nouvelle phase, a déclaré Larry Fink, le PDG milliardaire de BlackRock, lors d’une conférence sur l’investissement lundi.

AUTEUR

AFP

CATEGORIES

POSTÉ LE

28 mars 2022

SOURCE

Barron’s / AFP

👉👉👉 Rejoignez-nous sur Telegram : https://t.me/actuintel

Fink, qui dirige la plus grande société de gestion d’actifs au monde, a déclaré que l’affaiblissement des chaînes d’approvisionnement obligerait les entreprises à rechercher des fournisseurs plus proches de chez elles, ce qui bouleverserait le modèle actuel.

S’exprimant lors de la conférence Investopia à Dubaï, M. Fink a nié avoir prédit la fin de la mondialisation, comme cela a été largement interprété à partir de ses commentaires dans une lettre aux actionnaires la semaine dernière.

« Mais ce que j’ai écrit, c’est que la façon dont nous encadrons la mondialisation au cours des 30 dernières années est en train de changer », a-t-il déclaré.

« Et je pense que la guerre entre l’Ukraine et la Russie va accélérer un changement qui avait déjà commencé avant, à cause de Covid », a ajouté M. Fink.

« Je crois que Covid a vraiment commencé à montrer que le monde est moins connecté », a-t-il ajouté.

Les entreprises aux prises avec d’importants goulets d’étranglement dans la chaîne d’approvisionnement mondiale craignent de nouvelles perturbations dues à la guerre de la Russie en Ukraine, tout étant menacé, de l’approvisionnement en énergie au blé.

« Je pense que nous allons assister à une accélération du near-shoring et du on-shoring. Cela signifie donc toujours la mondialisation, mais dans un cadre différent », a déclaré Fink.

« Je pense que cela aura un impact manifeste sur le monde émergent, car nous rapprochons la fabrication de la demande. Je crois donc que tout cela va changer l’ordre mondial de manière très importante », a déclaré l’Américain.

Il a exhorté les gouvernements à penser « à beaucoup plus long terme », prédisant que les entreprises se déplaceront « d’une région à l’autre, d’un pays à l’autre ».

M. Fink a également désigné l’inflation comme le plus grand risque à court terme pour l’économie mondiale, mais a conseillé aux banques centrales d’être prudentes lorsqu’elles augmentent les taux d’intérêt, ce qui risquerait de provoquer une récession.

« La grande question sera de savoir si les banques centrales joueront trop le jeu », a-t-il déclaré. « Je suis d’avis que les banques centrales vont devoir être plus modérées en termes de hausse des taux d’intérêt. »

NDLR : Si vous avez rate ca la semaine derniere, non seulement Larry Fink a parle d’un nouvel ordre mondial, mais il a aussi dit ceci dans cette video :

Le PDG de BlackRock, Larry Fink, dit qu’il croit au fait de « forcer les comportements ».

« Les comportements vont devoir changer et c’est une chose que nous demandons aux entreprises, vous devez forcer les comportements et chez Blackrock, nous forçons les comportements. »

BlackRock est en fait la plus grande entreprise du monde entier et possède presque tout.

Joe Biden a egalement annonce un nouvel ordre mondial dans cette video :

Brandon : « C’est le moment où les choses changent. Il va y avoir un nouvel ordre mondial et nous devons le diriger. »

CES GENS SONT MALADES !