MUMBAI (AFP) – Le plus grand fabricant de vaccins au monde, le Serum Institute of India, a arrêté la production de la version locale du vaccin Covid-19 d’AstraZeneca en raison de la baisse de la demande, a déclaré son directeur général vendredi 22 avril.

AUTEUR

AFP

CATEGORIES

POSTÉ LE

22 avril 2022

SOURCE

AFP / The Straits Times Asia

👉👉👉 Rejoignez-nous sur Telegram : https://t.me/actuintel

Le Serum Institute a produit plus d’un milliard de doses de Covishield – sa version du vaccin d’AstraZeneca – et est l’un des principaux fournisseurs du programme mondial d’inoculation Covax destiné aux pays les plus pauvres.

Il existe désormais une surabondance mondiale de vaccins contre le coronavirus.

C’est un contraste remarquable avec la situation d’il y a un an, lorsque l’Inde, connue comme la « pharmacie du monde », a restreint ses exportations pour lutter contre une augmentation terrifiante des infections dans le pays, qui a poussé le système de santé de cette nation de 1,4 milliard d’habitants au point de rupture.

Les exportations de vaccins ont repris en novembre.

« Nous avons un stock de 200 millions de doses« , a déclaré le chef de Serum, Adar Poonawalla.

« Nous avons arrêté la production en décembre. J’ai même proposé de faire des dons gratuits à qui veut en prendre », a-t-il déclaré lors d’un forum économique organisé par le groupe de médias Times Network.

« Je ne savais pas quoi faire avec le produit. Alors j’ai dû leur dire d’arrêter la production. Sinon, tout sera périmé. »

L’organisme indien de réglementation des médicaments autorise l’utilisation de Covishield jusqu’à neuf mois après sa date de fabrication.

L’arrêt de la production ne concerne que le Covishield, a confirmé à l’AFP un porte-parole de Serum. L’entreprise produit également le Covovax sous licence du géant pharmaceutique américain Novavax.

Depuis le milieu de l’année dernière, la production mondiale de vaccins a dépassé la demande et l’écart continue de se creuser, a indiqué ce mois-ci à l’AFP la Fédération internationale de l’industrie du médicament.

Mais des milliards de personnes dans le monde ne sont toujours pas vaccinées, la plupart dans les pays en développement.

L’Inde, troisième nation la plus infectée par le Covid, a administré jusqu’à présent plus de 1,87 milliard de vaccins dans le cadre d’un régime à double dose pour les personnes âgées de 12 ans et plus.

Les nouvelles infections quotidiennes dans le pays ont chuté à environ 1 000 au début du mois d’avril, mais elles ont repris ces derniers jours, ce qui a incité la capitale, New Delhi, à rétablir l’obligation de port du masque.