Le gouvernement libéral a versé plus d’un milliard et demi de dollars des contribuables à divers organismes des Nations Unies, et des millions au Forum Economique Mondial (FEM) l’année dernière, selon les données des comptes publics.

AUTEUR

COSMIN DZSURDZSA

CATEGORIES

POSTÉ LE

10 mai 2022

SOURCE

True North

👉👉👉 Rejoignez-nous sur Telegram : https://t.me/actuintel

Selon la section des paiements de transfert des Comptes publics du Canada 2020-2021, le FEM a reçu 2 915 095 $ des contribuables canadiens sous forme de subventions et de contributions.

Le financement a été assuré par deux ministères – le ministère de l’Environnement et le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement.

Le plus important des paiements de transfert au FEM était une contribution de 1 141 851 $ provenant de l’aide au développement international pour la programmation multilatérale. Le FEM a également reçu une autre subvention de 1 million de dollars dans le cadre du même programme.

D’autres paiements ont été cités comme des « contributions à l’appui de la conservation de la nature » et pour « l’établissement et la gestion de mesures de conservation. »

Le gouvernement Trudeau a également généreusement financé l’ONU à hauteur de 1,576 milliard de dollars sous forme de soutien financier, de contributions et de subventions. Le financement provenait principalement du ministère des Affaires mondiales, bien que d’autres ministères, dont Immigration, Réfugiés et Citoyenneté, aient également versé de l’argent à l’ONU.

Six organisations affiliées à l’ONU ont reçu des paiements de transfert d’une valeur supérieure à 100 millions de dollars chacune. Le paiement le plus important a été versé au Fonds des Nations unies pour l’enfance, pour un total de 543 millions de dollars. Les opérations de maintien de la paix de l’ONU ont reçu des contributions d’une valeur de 235 millions de dollars, tandis que le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés a reçu 139 millions de dollars.

Parmi les autres grands bénéficiaires figurent le Fonds des Nations unies pour la population et les organisations des Nations unies.

True North a contacté le ministère des Finances du Canada pour clarifier ces paiements de transfert, mais n’a pas reçu de réponse dans le délai imparti.

Selon le directeur fédéral de la Fédération canadienne des contribuables, Franco Terrazzano, le gouvernement Trudeau doit mieux rendre compte de son financement d’organisations internationales comme le FEM, alors que le Canada est aux prises avec une dette de plus de 1 000 milliards de dollars.

« C’est beaucoup d’argent, et nous ne pouvons pas continuer à envoyer une tonne de dollars de taxes à des organisations internationales parce que nous le faisons depuis des années », a déclaré Terrazzano à True North.

« Le gouvernement fédéral a une dette de plus de 1 000 milliards de dollars, alors il lui incombe de justifier clairement chaque cent qu’il envoie à des organisations internationales, et s’il ne peut pas le faire, nous devons voir des réductions.  »

Le controversé FEM a fait l’objet d’une attention renouvelée dans la course à la direction du Parti conservateur après que le candidat et député Pierre Poilievre se soit engagé à boycotter l’organisation.