Depuis quelque temps, j’examine les mises à jour de Health Canada (Santé Canada) sur le COVID et je signale certaines irrégularités très nettes dans leurs rapports.

NDLR : Des fraudes sont découvertes dans le monde entier…

AUTEUR

SHELDON YAKIWCHUK

CATEGORIES

POSTÉ LE

4 juin 2022

SOURCE

Yakk Stack

👉👉👉 Rejoignez-nous sur Telegram : https://t.me/actuintel

L‘une des plus accablantes est le fait que plus de 8000 décès n’ont pas été signalés dans le tableau 2 de Santé Canada, Caractéristiques et résultats graves parmi les personnes non vaccinées, partiellement vaccinées, totalement vaccinées et totalement vaccinées avec une dose supplémentaire…

Vous pouvez voir que dans ce rapport, du 14 décembre 2020 au 8 mai 2022, il y a 18 328 décès – total combiné – dans les étapes de Non Vacciné à Entièrement Vacciné avec une dose supplémentaire (Rappel).

Toutefois, si l’on examine les décès signalés par le COVID à ces deux dates, on constate ce qui suit : 14 décembre 2020 – 13 553 décès au total :

Et parce que le 8 mai 2022 tombait un dimanche, le 9 mai 2022 affiche 39 783 décès totaux, avec 12 décès le 9, donc ce nombre serait en fait 39 771.

39 771-13 553 = 26 218 décès totaux au cours de cette période – alors que le tableau 2 indique 18 328, soit une différence de 7 890 décès manquants dans ce tableau.

Ce chiffre est en fait assez important car il permet de déterminer si les vaccins ont réellement permis de « réduire » la mortalité.

Nous savons que les vaccins n’arrêtent pas la transmission, qu’ils ne la ralentissent même pas et j’ai déjà montré comment ils provoquent des vagues de cas…

Nous savons que les vaccins n’empêchent pas les hospitalisations et les admissions dans les unités de soins intensifs, car nous avons également constaté un pic dans ce domaine après les vaccinations – analysé par Alberta Provincial Data :

Juste après l’augmentation des hospitalisations et des admissions dans les unités de soins intensifs, après les vaccins – la pandémie des personnes entièrement vaccinées et stimulées.

Donc, la seule chose à considérer est de savoir s’ils ont contribué à « sauver des vies ».

[Alerte spoiler – non, ils ne l’ont pas fait].

Vous voyez, lorsque j’ai entrepris de trouver ces décès manquants, la première version du tableau 2 mentionné ci-dessus datait du 10 juillet 2021, et à cette date, 7 136 décès avaient été signalés, dont 82,2 % chez les non-vaccinés.

Mais, quand on analyse ces décès en fonction des chiffres de Key Update, on obtient ceci :

26 436-8(décès ce jour-là)-13 553 = 12 875 décès totaux, soustraire le nombre du tableau 2 – 7 136 = 5 739 décès – non déclarés.

Pourquoi Santé Canada aurait-il laissé de côté presque 6 000 décès dans son premier rapport sur la mortalité montrant l’efficacité du vaccin ?

Pourquoi laisserait-il ce chiffre atteindre 7 890 à l’heure actuelle ?

Si ces décès étaient survenus dans la population vaccinée, dans leur tout premier rapport, cela montrerait que les vaccins étaient efficaces à zéro pour cent et je crois que c’est le cas.

S’ils ont entraîné des cas, des hospitalisations et des admissions en soins intensifs, ils ont également entraîné des décès – et cela semble très clair.

C’est en fait assez terrible à penser, mais ce qui est encore pire, c’est que même en dissimulant ces données et en n’utilisant que les informations de leur premier rapport et du rapport le plus récent, nous voyons la suite :

Au cours des 302 jours de déclaration, 10 777 décès ont été enregistrés, soit une moyenne d’environ 36 décès par jour, dont 60 % pour les vaccinés et 40 % pour les non-vaccinés.

Ce qui est encore plus troublant, c’est la rapidité avec laquelle les décès dans la population stimulée se sont propagés comme un feu de forêt :

Sur les 60 % de tous les décès dus à la vaccination au cours de cette période, ils représentent près de 50 % du total des décès dus à la vaccination – 3059/6846 – 45 %, et ce n’est que depuis septembre 2021 qu’ils sont introduits.

Il est facile pour moi de spéculer que Santé Canada dissimule les presque 8000 décès parce qu’ils montrent une situation complètement différente de ce que nous voyons réellement….

Il est également facile de supposer qu’ils ont retiré ces décès de leur tout premier rapport parce que personne ne se serait fait vacciner à nouveau depuis le 10 juillet 2021 – s’ils savaient que les vaccins aggravaient leurs chances…

Mais même sans l’inclusion de ces données, il ne devrait y avoir aucun doute à ce stade – les vaccins sont à 100% la cause des cas, des hospitalisations et de la mortalité.