Ce document met en évidence l’évaluation par Bowser de la situation en matière de sécurité dans les jours qui ont précédé la prise d’assaut du Capitole le 6 janvier.

NDLR : Traduction complete du document ci-dessous.

AUTEUR

KASH PATEL

CATEGORIES

POSTÉ LE

22 juillet 2022

SOURCE

Fight With Kash

👉👉👉 Rejoignez-nous sur Telegram : https://t.me/actuintel

Résumé : La maire de Washington D.C., Muriel Bowser, a envoyé une lettre au procureur général des États-Unis par intérim, Jeffery Rosen, au secrétaire à l’armée, Ryan D. McCarthy, et au secrétaire à la défense par intérim, Chris Miller, expliquant que la police du Capitole était prête pour les activités liées au premier amendement qui ont eu lieu avant l’assaut du Capitole le 6 janvier.

Traduction

5 janvier 2020

Monsieur le Procureur général par intérim Rosen, Monsieur le Secrétaire McCarthy, et Monsieur le Secrétaire par intérim Miller :

En tant qu’agence d’application de la loi chargée de protéger les résidents et les visiteurs dans tout le District de Columbia, le Metropolitan Police Department (MPD) est prêt pour les activités du Premier Amendement de cette semaine. Le MPD s’est coordonné avec ses partenaires fédéraux, à savoir la police des parcs américains, la police du Capitole et les services secrets américains, qui ont tous régulièrement du personnel en uniforme pour protéger les biens fédéraux dans le District de Columbia. Cette semaine, le MPD bénéficie du soutien logistique supplémentaire des membres non armés de la DC National Guard, qui travailleront sous la direction du MPD et en coordination avec lui.

Le gouvernement du District de Columbia n’a pas demandé de personnel à d’autres organismes fédéraux chargés de l’application de la loi. Pour éviter toute confusion, nous demandons que toute demande d’assistance supplémentaire soit coordonnée selon le même processus et les mêmes procédures.

Nous sommes conscients qu’en 2020, le MPD devait accomplir les tâches exigeantes de maintien de l’ordre dans de grandes foules tout en travaillant autour d’un personnel non identifiable déployé dans le District de Columbia sans coordination appropriée. Le personnel non identifiable, dans de nombreux cas, armé, a semé la confusion parmi les résidents et les visiteurs et pourrait devenir une menace pour la sécurité nationale ; le MPD et les forces de l’ordre fédérales n’ont aucun moyen de reconnaître les groupes armés.

Pour être clair, le District de Columbia ne demande pas d’autre personnel fédéral chargé de l’application de la loi et décourage tout déploiement supplémentaire sans notification immédiate et consultation avec le MPD si de tels plans sont en cours. La protection des personnes et des biens est notre plus grande préoccupation et responsabilité. Le MPD est bien formé et préparé à diriger l’application de la loi, la coordination et la réponse pour permettre la manifestation pacifique des droits du premier amendement dans le District de Columbia.

Sincèrement,

Muriel Bowser
Maire