Aux États-Unis, des dizaines d’usines de transformation alimentaire ont pris feu de manière suspecte au cours de l’année dernière. Fait remarquable, personne n’était présent au moment des incendies. Le Dr Andrew Huff, lanceur d’alerte d’Eco Health Alliance, expert en bioterrorisme, vétéran de l’armée et scientifique, a une explication possible pour les incendies de l’approvisionnement alimentaire.

AUTEUR

AMY MEK

CATEGORIES

POSTÉ LE

17 janvier 2023

SOURCE

RAIR Foundation

👉👉👉 Rejoignez-nous sur Telegram : https://t.me/actuintel

Huff a accès à des informations gouvernementales sur la simulation d’une attaque de l’approvisionnement alimentaire. Ces informations proviennent de l’outil d’évaluation de la criticité du secteur alimentaire et agricole (FASCAT) du ministère américain de la sécurité intérieure. Cet outil indique également quels sont les endroits particulièrement à risque.

Selon Huff, que les autorités harcèlent en raison de la nature de son travail depuis 2019, le gouvernement américain a coordonné les attaques contre les installations alimentaires. Mais, en outre, quelque chose de remarquable s’est produit : le disque dur contenant les données de FASCAT a disparu.

Depuis lors, il y a eu environ 200 attaques d’usines alimentaires dans le monde, la plupart aux États-Unis, a-t-il expliqué.

Huff a fait une autre sauvegarde et a analysé les attaques. Il s’est avéré que les attaques correspondaient exactement aux systèmes les plus critiques de son ensemble de données. Il a signalé ce fait au ministère de la Sécurité intérieure et au FBI, mais n’a jamais reçu de réponse.

M. Huff sait que le FBI et l’industrie alimentaire ont essayé d’enquêter sur ce qu’il appelle des « attaques terroristes », mais ils n’arrivent à rien. Il soupçonne qu’un acteur financé par le gouvernement ou un groupe mondialiste comme le Forum économique mondial est derrière tout cela.

Regardez l’interview du Dr Andrew Huff avec la journaliste Emerald Robinson :